Les récifs artificiels du Prado

recifs_prado

La réhabilitation des fonds meubles de la baie du Prado constitue une importante opération d’aménagement marin, qui s’intègre dans une démarche de développement durable du littoral marseillais, destinée à préserver les ressources naturelles et pérenniser les activités humaines sur le littoral.

De quoi s’agit-il ?

L’idée est d’immerger volontairement, sur des fonds a priori pauvres, le plus souvent plats et meubles, des habitats écologiques sous-marins les plus variés possible, tant dans leurs matériaux de construction que leurs formes, volumes et répartition.

poisson2
Comment ça fonctionne ?

Tout simplement comme un fond rocheux naturel, avec des résultats parfois supérieurs grâce à la mise à disposition, à la fois de nombreuses surfaces libres à coloniser par les végétaux et les invertébrés, ainsi que d’innombrables anfractuosités qui sont autant de refuges pour la faune mobile.

Cette politique d’aménagement et de gestion consiste, essentiellement, à trouver un juste équilibre entre :
– d’une part des milieux naturels d’un intérêt écologique et paysager exceptionnel, qui doivent donc être impérativement préservés (exemple du site classé des calanques) ;
– et d’autre part des espaces définitivement « artificialisés » pour satisfaire aux activités maritimes (exemple des ports).

recifart5
Pourquoi avoir choisi la baie du Prado ?

– Facilité d’accès et de surveillance.
– Protection offerte par l’archipel du Frioul contre les houles du large.
– Existence de courants marins quasi-permanents et changeants de direction en fonction des vents dominants (Mistral, vent d’Est).
– Proximité d’un vaste herbier de posidonie et d’importantes zones naturelles rocheuses, gages d’une colonisation rapide par la flore et la faune sous-marine locale.
– Présence, sur toute la bande côtière, d’importantes nurseries de poissons.
– Possibilité de réhabiliter d’anciennes zones d’herbiers aujourd’hui disparus, et formant de vastes fonds plats propices à l’installation des récifs.
– Existence d’une voie de navigation pour les ferries (zone aménagée Marseille-Sud), qui permet d’inclure dans cette zone un sanctuaire pour la faune marine, sans créer de contraintes nouvelles.

PRODO

Venez découvrir et comprendre pourquoi les récifs sont de ” nouvelles maisons ” pour les animaux marins. Observations, histoires et anecdotes…dans le cadre des manifestations de Septembre en Mer. Visites possibles le mercredi 17 et le samedi 27 septembre.

 https://www.septembreenmer.com/programme/

Laisser un commentaire